Revue de presse

Entrevue à Moteur de recherche – 10 mai 2022

Insertech a été été invitée à l’émission Moteur de Recherche sur les ondes de Ici Radio Canada Première le 10 mai 2022, pour répondre à la question d’un auditeur :

Mon cellulaire +/- intelligent date d’environ 4 ou 5 ans et est déjà considéré obsolescent par bon nombre de sites Web, y compris ceux de Radio-Canada. Le fureteur me bloque chaque fois à cause des critères de confidentialité (témoins) et je me fais souvent dire que je dois télécharger (gratuitement) Google Chrome, Firefox ou un autre du même acabit qui sont tous trop volumineux pour mon appareil, un Doro 824 de Bell (Android 5.1). Je suis retraité, handicapé visuel et je ne veux pas changer de cellulaire : c’est polluant (matériaux à recycler), trop complexe à utiliser et ça coûte aux environs de 1 200 $ ou plus en frais d’achat et/ou d’abonnement cachés (pourcentage mensuel appliqué sur contrat de 2 ou 3 ans) lorsque l’appareil est subventionné. N’y a-t-il pas au moins un fureteur tenu à jour pour ce genre d’appareils? Je commence à devenir un exclus numérique et on m’informe en outre que cette version d’Android ne sera plus supportée et ne peut être mise à jour. Mon épouse qui est très peu au fait de ces technologies n’a même pas de cellulaire à sa portée à cause du prix des abonnements de toutes sortes que nous devons payer et de la complexité des appareils sur le marché. Nous sommes des victimes de l’obsolescence planifiée! Que peut-on faire en pareil cas?

 

Saad Sebti aurait aimé donner plus d’éléments de réponse, notamment concernant l’Espace Ainés, mais le temps a filé tellement vite ! Alors voici l’intégralité de ce qu’il voulait dire, avec plus de détails :

Voici un cas très spécial ! On a affaire à une personne âgée, qui se sent démunie face à la complexité de la technologie, avec un handicap visuel, et qui se dit victime de l’obsolescence. De plus, son appareil est très spécifique, conçu pour les personnes âgées justement, et avec des spécifications très limitées. Par exemple, il n’y a que 8Go de mémoire de stockage interne. De base, on ne peut pas faire grand-chose avec ça, ça arrive vite à saturation.

Mais ce problème arrive à peu près tout le monde, avec n’importe quel appareil à 8, 16 ou 32 Go de stockage. Oui le prix peut être attractif au départ, mais à l’usage (installer des apps, faire des photos, des vidéos, accumuler des mégas et des gigas dans la messagerie…) très vite on se retrouve limité.

On peut comprendre que cette personne se sente lésée, car les fabricants ne font pas vraiment d’effort pour concevoir des appareils durables.

Mais on peut faire certaines choses pour prolonger la durée d’utilisation, même si le système d’exploitation est obsolète.

1. Faire le ménage du téléphone

But : libérer de l’espace de stockage interne, pour optimiser les ressources de l’appareil et installer ce qui est vraiment important.

Aller dans Paramètres.

– Supprimer les applications inutilisées.

– Effacer les contenus en cache des différentes applications (ex : navigateur, application de musique, app de messagerie…). Ça peut monter assez rapidement

– Plus radical : effacer les données des apps, mais on perd du même coup les profils configurés. Il faut avoir les informations de connexion pour se reconnecter.

– Sinon on y va à la mitaine : Supprimer les anciens messages qui s’accumulent dans les courriels ou les app de messagerie, surtout ceux qui contiennent des pièces jointes pesantes, des vidéos, photos,…)

– Faire le tri dans les photos et vidéos. Effacer ce qui est inutile.

– Il est toujours possible de les sauvegarder sur un ordinateur, un disque dur externe, ou sur le cloud (mais avec parcimonie car l’infonuagique a un coût environnemental important, c’est un autre débat),

– Ou sauvegarder sur une carte SD, si on veut garder les données sur le téléphone.

2. Ajouter de la mémoire

– En regardant la fiche technique de l’appareil de l’auditeur, on voit qu’on peut étendre sa capacité de stockage qui est seulement de 8 Go, en ajoutant une carte SD. On peut aller jusqu’à 32 Go (env. 10-15$) pour ce modèle. Pour d’autres appareils on peut aller beaucoup haut, ça dépend de la compatibilité de chacun.

– Faire le ménage : déplacer le maximum de données sur la carte SD pour libérer la mémoire interne :

  • Photos et vidéos déjà enregistrés
  • Configurer la caméra pour que les photos et vidéos s’enregistrent directement sur la carte SD
  • Déplacer les applications et leurs données vers la carte SD, quand le système le permet

Tout ça pour quoi ? Pour libérer de l’espace et ENFIN installer un navigateur compatible avec la majorité des sites web.

3. Installer un navigateur pour Android 5

Le problème du navigateur actuel de l’auditeur, c’est qu’il ne peut pas se mettre à jour avec les plus récents certificats de sécurité pour naviguer sur internet, alors c’est sûr qu’il n’y arrivera pas.

Recommandation : effectivement installer un autre navigateur. Par exemple Firefox, car il garde à jour une liste d’autorités de certificats, même si le système d’exploitation est complètement obsolète, ce qui est le cas de l’auditeur.

On n’a pas vraiment le choix, c’est la solution la plus simple.

On pourrait aller dans quelque chose de plus poussé, mais ce n’est pas pour tout le monde et pour tous les appareils. Ça pourrait intéresser les plus téméraires qui n’ont pas peur des défis !

4. ROM CUSTOM

Mettre à jour Android 5 n’est pas possible. Mais mettre une Custom ROM, c’est à dire une version modifiée du système d’exploitation, disponible pour les appareils Android, ça c’est possible. Lineage OS par exemple, développé par une communauté de développeurs indépendants. Encore faut-il qu’ils aient pris le temps de se pencher sur l’appareil ! Donc on n’a que les modèles de téléphones Android les plus populaires.

Attention, c’est complexe à mettre en place pour qui n’a pas l’habitude ou des connaissances sur le sujet, il faut être un peu “Geek” ! Il faut “rooter” le téléphone, le débarrer pour pouvoir installer le nouveau système. Attention en faisant ça on annule la garantie du téléphone. De plus, on ne peut pas installer les Google Apps par la suite (Play Store, GMail etc.).

Dans le cas de l’auditeur, on oublie cette piste-là, c’est beaucoup trop complexe voire impossible selon son modèle. La technologie représente un grand défi pour beaucoup, beaucoup de personnes âgées. Et je dis ça en connaissance de cause, car à Insertech on travaille beaucoup avec les aînés, pour :

  • Développer leur littératie numérique grâce à notre plateforme d’apprentissage en ligne, l’Espace Aînés.
  • Rendre l’informatique accessible à tou.te.s.
  • Diminuer la fracture numérique et briser leur isolement, avec de l’accompagnement et du soutien. D’ailleurs, il semblerait que l’auditeur aurait besoin d’accompagnement pour faire toutes les manipulations dont j’ai parlé précédemment, que ce soit par quelqu’un de son entourage qui s’y connaît, ou par un.e spécialiste.

5. Espace aînés

Ça fait plus de 10 ans qu’on a développé cette expertise chez Insertech. Les ainé.e.s possédant de plus en plus d’appareils électroniques, on a démarré des activités en ligne pour répondre à leurs besoins croissants et parfaire leur éducation numérique. D’où la création du site Espace Aînés, et une offre de formations en ligne! La pandémie a accéléré les choses. Pour les analphabètes numériques, on offre des ateliers d’initiation dans des HLM et organismes qui donnent des services aux aîné.e.s. Une fois formés, ils peuvent ensuite migrer vers l’Espace Aînés, se joindre à nos autres activités en ligne et continuer leur formation numérique. Ateliers thématiques : Windows 10, Android, iPad : courriel, messagerie instantanée, réseaux sociaux, sécurité et protection, etc. On équipe en outre des salles communautaires avec du matériel reconditionné, grâce aux dons d’ordinateurs de nos généreuses entreprises partenaires.

De sept. 2020 à déc. 2021, quelques chiffres :

  • 1747 inscrit.e.s à l’Espace Aînés;
  • 298 formations en ligne;
  • 4 séries d’initiation à l’informatique dans des HLM pour aîné.e.s;
  • +5000 personnes aînées à travers le Québec savent maintenant utiliser un ordinateur, se brancher à internet, chercher de l’information, et sont moins seules parce qu’elles peuvent communiquer en ligne.

Ceci nous à valu un Prix Novae pas plus tard que la semaine dernière !

Petite parenthèse : la formation, c’est un des volets d’Insertech, il y en a d’autres.

On est une entreprise d’insertion socioprofessionnelle, à but non lucratif, dont la mission principale est d’aider des jeunes adultes à intégrer le marché du travail. Notre activité, c’est récupérer du matériel informatique (ordis, téléphones intelligents, etc.…) dans les grandes entreprises pour former ces jeunes, qui remettent le matériel en état, et ensuite on revend à prix très abordable dans la communauté, à travers notre boutique et en ligne. On a aussi des services techniques de réparation, et des cours d’informatique, ce dont je vous ai parlé précédemment. Ce qui fait qu’on est un guichet unique pour tous les besoins technos de la communauté. Donc on démocratise la technologie, et en plus de ça on est très écolos car on prolonge la durée de vie des appareils. Comment ? grâce au réemploi de matériel, à la réparation, et à nos activités gratuites dans la communauté qu’on appelle les Réparothons !

6. Réparothons

Un Réparothon est un événement de réparation gratuit, inspiré des Restart Partys originaires d’Angleterre, qui ont aujourd’hui une portée internationale. Des bénévoles expérimentés en informatique et électronique aident à diagnostiquer, et à réparer si c’est possible, vos appareils défectueux ou lents afin de prolonger leur durée de vie. Dans un esprit de collaboration et de partage des connaissances, vous prenez une part active dans la réparation dans une ambiance décontractée.

Savez-vous que c’est grâce à Matthieu Dugal que sont nés les Réparothons au Québec? Il en parlait à l’émission la Sphère en 2013 ou 2014, et je me suis wow il faut qu’on fasse ça !! Alors MERCI de ma part et de la part des quelques 1700 participant.e.s depuis 2015, avec près de 60 événements ! J’en profite pour remercier aussi nos extraordinaires techniciens et bénévoles.

Prochain Réparothon : à Insertech, samedi 21 mai 13h30, hybride : en présentiel et en ligne. On a adapté la formule à la pandémie, c’est sur rendez-vous. Inscrivez-vous sur Reparothon.com, suivez-nous sur Facebook.

Il n’y a pas d’autres événements de réparation au Québec listés sur le site des Restart Partys, à part l’Espace Créatif du Cégep de la Pocatière.

Sinon il y a les Repair Café, c’est le même principe, ce sont des amis. La différence à mon sens c’est que les Repair Cafés c’est pour réparer toutes sortes d’objets (vélos, vêtements…) alors que les Réparothons sont plus axés électronique et informatique. D’ailleurs on a collaboré plusieurs fois avec le Repair Café de Poly, pour nous occuper du volet informatique dans leurs événements.

7. Ateliers gratuits

On a aussi d’autres activités gratuites :

– des ateliers hybrides « Prolongez la durée de vie de votre ordi » (on a aussi le guide sur notre site web),

– des ateliers de budget-gaming : on trouve des façons de jouer avec un budget limité. Faire des modifications autant matérielles que logicielles sur des PC pas nécessairement prévus à cet effet. On est conscient qu’on ne jouera pas avec les performances maximales et peut-être pas au tous derniers jeux mais on veut tirer le max de nos machines. Le prochain aura lieu cet été et sera annoncé.

Tout cela dans le but de démocratiser la technologie, de la démystifier, de sensibiliser les gens sur les impacts sociaux et environnementaux positifs de la réparation et du réemploi, de les inciter à consommer la technologie de façon responsable, et de lutter contre l’obsolescence.

Partager cet article

Autres articles

Déchets électroniques – La sonnette d’alarme

Du 5 au 8 janvier dernier se tenait le CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, aussi nommé “la grand-messe des technologies”. Des innovations technologiques toujours plus poussées y sont…